Cinquième plus grande ville du pays, située sur la plaine du littoral méditerranéen dans le district sud d’Israël à quelques dizaines de kilomètres de Tel Aviv et d’Ashkélon, Ashdod connaît un essor immobilier impressionnant au cours des deux dernières décennies. Ville de prédilection de nombreux francophones attirés par son climat doux, ses larges boulevards, ses belles plages de sable fin et surtout ses logements moins coûteux que ceux de la ville blanche, Ashdod est l’une des villes les plus dynamiques d’Israël, abritant notamment les sièges sociaux de grandes entreprises spécialisées dans les domaines électronique, pharmaceutique ou encore biotechnologique (entre autres).
De plus, cette métropole, surtout connue pour son infrastructure portuaire, est devenue, en moins de 30 ans, un centre important de la navigation israélienne et internationale grâce à son port dans lequel transitent pas moins de 15 millions de tonnes de marchandises par an.  Enfin, célèbre pour être la ‘ville d’intégration’ des nombreux Juifs de Diaspora (russophones, anglophones, sépharades d’Afrique du nord, Ethiopiens, francophones…), Ashdod, divisée en 17 quartiers, a vu sa croissance démographique ‘exploser’ en quelques années avec à ce jour une population qui s’élève à près d’un quart de million d’habitants . Définie comme ‘la ville de la mixité’, symbole d’une parfaite harmonie entre les différentes communautés et classes sociales, cette cité balnéaire n’a pas fini de faire parler d’elle.

Youd Guimel

A majorité russophone, ce nouveau quartier d’Ashdod se situe à l’est de la ville. Avec son immense complexe scolaire Habad, ce quartier est l’un des  lieux de prédilection des disciples du Rabbi de Loubavitch. Ses logements datant au plus d’une vingtaine d’années attirent en majorité des retraités, des familles nombreuses et le plus souvent…des investisseurs.

Vav

Situé au cœur de la ville, ce quartier relativement ancien est en pleine campagne de rénovation. Ses petits immeubles au charme suranné abritent désormais de charmants appartements entièrement refaits à neuf. Proche des commerces de la City, ce quartier attire de plus en plus de jeunes couples dynamiques et de nombreux investisseurs étrangers ayant découvert le potentiel de ce quartier.

Hèt

Situé au cœur de la ville, près de sa sortie sud, en bordure de la City et quelques minutes en voiture de la mer, le quartier Hèt regroupe de vieux bâtiments rénovés et agrandis. De par sa situation géographique fort intéressante, ce quartier attire de jeunes couples désirant s’installer et investir à Ashdod à faible coût. C’est ainsi qu’une vingtaine d’anciens immeubles ont été rasés par des promoteurs immobiliers et que se construisent plus de 300 unités de logements sur ces anciennes fondations.

tableau-ashdod

Youd

Ancien quartier d’Ashdod, situé sur sa périphérie, proche de la City, il regroupe une population à majorité russophone.

Rehov Hadekel

Cette rue est en passe de devenir le ’18ème’ quartier d’Ashdod avec son nouveau projet de construction. Située en jonction de deux anciens quartiers de la ville, les quartiers Aleph et Dalet, la rue Hadekel est en pleine voie de mutation. En effet, le premier programme de « Pinouï-Binouï » (littéralement « évacuation-construction ») de la ville, approuvé en 2013, a été mis en place puisqu’il y a quelques mois déjà, le permis a été donné d’installer un bureau de vente sur place mais surtout de commencer la construction de la première tour. Ce projet de « Pinouï-Binouï » réside en la construction de cinq tours de haut standing à l’architecture unique qui s’élèveront sur 26 étages, perpendiculairement (face) à la mer, autrement dit 675 appartements. Pour accueillir ce projet, les rues Hadekel et Hanassi (descente vers la plage) devront être réaménagées. Ainsi, Rehov Hadekel deviendra une rue à double sens dotée d’un rond-point à sa jonction avec la rue Haéshel mais surtout une avenue centrale ouverte sur la mer. Ce projet, de par son emplacement stratégique, est le projet phare du programme de rénovation de la ville et fera, dans quelques années, de la rue Hadekel, le ‘quartier résidentiel’ d’Ashdod par excellence.

tableau-ashdod2