Tous les soirs, à 19H10 précise, les projecteurs s’allument, les caméras tournent, l’émission ‘Hakol Kaloul’ (‘Tout compris’) peut commencer. Pendant 45 minutes, tous les sujets susceptibles d’intéresser les téléspectateurs sont traités à bras le corps et sans langue de bois. Un style activiste impulsé par la présentatrice, Sivan Cohen. À 35 ans, cette jeune femme énergique présente l’émission et dirige l’équipe de journalistes pour la quatrième saison consécutive. Et depuis trois ans déjà, Sivan Cohen et ses collaborateurs mènent une campagne sans relâche contre les régies d’eau. Les mal fonctionnements des “taagidei maim” comme ils sont appelés ici seraient à l’origine d’une augmentation de 40% de la facture d’eau des Israéliens, et seraient devenus un refuge doré...
C’est un projet déjà évoqué par Théodore Herzl dans son utopie sioniste “Altneuland” en 1902. Sauver la Mer Morte, en péril d’extinction, fait partie des priorités nationales d’Israël. Voilà que, depuis quelques années, ressurgit le projet d’un canal reliant la Mer Rouge à la Mer Morte. Celui-ci pourrait servir de moteur pour la coopération régionale, mais aussi de levier pour un renouveau des négociations entre Israéliens et Palestiniens.
L’eau du robinet est-elle nocive ou pas ? L’eau de source ou filtrée est-elle impérative ou juste une affaire qui rapporte gros ? LeMag’ tente d’apporter des éléments de réponse.
C’était en tout début d’année : le ministère de la Santé israélien publiait un avertissement aux consommateurs : il interdisait aux femmes enceintes le café issu des machines à expresso industrielles. La raison ?
La vie c’est l’eau, et l’eau c’est la vie. Mais l’eau, c’est bien souvent aussi, la guerre. Aaron Wolf, chercheur en géographie dans l'Oregon, a voulu savoir combien de conflits dans le monde avaient pour origine des disputes liées à l’eau. Ses résultats sont sans appel : entre 1950 et 2000, on dénombre en moyenne 30 litiges par an, la plupart réglés à l’amiable. 21 conflits ont débouché sur des opérations militaires. Sur ces 21 conflits, 18 concernent Israël. Des chiffres qui rappellent l’un des facteurs au cœur des stratégies de l’État hébreu: l’eau, à tout prix.
Nous avons parlé de ces scandales révélés au grand jour, mais certains ne sont pas dévoilés alors qu’ils mériteraient de l'être. Pour illustrer ce cas de figure particulier, nous avons choisi de donner la parole à Shana Aaronson qui dirige une association dont l’objectif est de révéler le passé des pédophiles qui trouvent refuge en Israël en faisant leur alyah. Un sujet délicat, dérangeant. Tels ces lanceurs d’alertes qui ont levé le voile sur de nombreux scandales financiers en Europe, Shana Aaronson se heurte à des résistances à haut niveau. David Jortner l’a rencontré en exclusivité pour leMag’. leMag' : En osant dénoncer publiquement ces pédophiles juifs qui viennent se réfugier en Israël...
À l’exemple de Rav Yaakov Israël Kanievski (1899-1985), plus connu sous le nom de  « Steipeler », les grands d’Israël ne sont pas restés muets sur ce problème. Ainsi dans ses Responsa (vol. 2, pp. 557-560), le Steipeler s’est exprimé comme suit devant Rav Lorenz, venu lui demander s’il pouvait témoigner contre un coreligionnaire dans une affaire de pédophilie : « Un juif qui commet à plusieurs reprises un acte grave...
En décidant de faire un dossier sur ISRAËL, TERRE DE SCANDALES, la rédaction du Mag’ s’est demandée : jusqu’où peut-on aller ? Peut-on tout dire ? À partir de quand l’information devient-elle diffamation ? Pour répondre − aidé de Chmouel Nisenkiern, avocat au barreau de Tel-Aviv – leMag’ s’est plongé dans la loi israélienne ‭‬חוק‭ ‬איסור‭ ‬לשון‭ ‬הרע‭(‬) de 1965 qui réprime ce délit.  Comment le législateur israélien en est-il venu à produire une loi sur le « lachon hara » ‭(‬חוק‭ ‬איסור‭ ‬לשון‭ ‬הרע) ? Tout a commencé dans les années 50, à la suite du procès Kastner, un ancien dirigeant...
Né en Suisse, où ses parents s’étaient réfugiés lors de la Seconde Guerre mondiale pour fuir l’occupation de la Belgique, Daniel Horowitz est revenu à Anvers où il a grandi au sein de la communauté juive anversoise. Après une longue carrière dans l’industrie diamantaire, il a émigré en Israël où il se consacre depuis à des activités diverses, dont l’écriture. Dans son blog, il publie régulièrement des articles autour de sujets d’actualité, dont certains sont repris dans Times of Israël. LeMag’ a voulu connaître son avis sur les scandales. leMag' : Peut-on dire qu’Israël est atteint plus que d’autres pays démocratiques par les scandales, les affaires ? Daniel Horowitz : Difficile de déterminer s’il y a...
La morale juive place la justice au premier rang des exigences de toute société humaine. Mais la route vers la transparence est semée d’obstacles. Très souvent, les victimes d’un scandale n’ont pas la force de faire valoir leurs droits.  Mais tout finit par se faire savoir : c’est ce qui arriva dans l’affaire du détournement des indemnités payées aux rescapés de la Shoah. En 2010, des enquêteurs...
Agir de manière malhonnête, en contradiction avec la morale, la déontologie, les usages, voilà en quoi consiste le scandale. Il a pour effet de produire l’indignation au sein de l’opinion publique et de heurter la conscience collective. Inéluctable car inhérent à la nature humaine, est-il cependant nécessairement négatif ou au contraire, produit-il un sursaut salutaire à la vie de la cité ? C’est ce que nous allons tenter de discerner tout au long de ce dossier. Des pays où jamais aucun scandale n’éclate, nul n’en connait. Aussi démocratie ne rime-t-telle pas forcément avec « probité candide ». Même les modèles libéraux les plus vertueux connaissent quelques dossiers embarrassants. Seul dans les régimes ‘’forts’’, voire tyranniques, personne...

Restez connectés

3,340FansJ'aime
617SuiveursSuivre
107SuiveursSuivre

Devenez Social!

ou Inscrivez vous à notre Newsletter

et recevez un

coupon de remise de

20%

LEMAG770

Votre coupon de remise est

NE PARTEZ PAS !

 

Laissez nous vos coordonnées et nous vous

OFFRONS 10 MAGAZINES
A lire tout de suite !

Vos coordonnées ne seront en aucun cas utilisé à d'autres fins que de vous renseigner sur nos Abonnements leMag'.
Vous pouvez aussi nous joindre au +972 (0)2 653 5526 (9H - 17H)

Refermer cette fenêtre

Merci pour votre Confiance !
Cliquez ci-dessous afin de lire 

 

<<LES 10 NUMÉROS GRATUIT>>

ET N'OUBLIEZ PAS LES MOTS DE PASSE CI-DESSOUS POUR LIRE:

 

LEMAG N°1 : LEMAG1 / LEMAG N°2 : LEMAG2 / LEMAG N°3 : LEMAG3 /

LEMAG N°4 : LEMAG4 / LEMAG N°5 : LEMAG5 / LEMAG N°6 : LEMAG6 /

LEMAG N°7 : LEMAG7 / LEMAG N°8 : LEMAG8 / LEMAG N°9 : LEMAG9 /

LEMAG N°10 : LEMAGN10