Nous avons parlé de ces scandales révélés au grand jour, mais certains ne sont pas dévoilés alors qu’ils mériteraient de l'être. Pour illustrer ce cas de figure particulier, nous avons choisi de donner la parole à Shana Aaronson qui dirige une association dont l’objectif est de révéler le passé des pédophiles qui trouvent refuge en Israël en faisant leur alyah. Un sujet délicat, dérangeant. Tels ces lanceurs d’alertes qui ont levé le voile sur de nombreux scandales financiers en Europe, Shana Aaronson se heurte à des résistances à haut niveau. David Jortner l’a rencontré en exclusivité pour leMag’. leMag' : En osant dénoncer publiquement ces pédophiles juifs qui viennent se réfugier en Israël...
À l’exemple de Rav Yaakov Israël Kanievski (1899-1985), plus connu sous le nom de  « Steipeler », les grands d’Israël ne sont pas restés muets sur ce problème. Ainsi dans ses Responsa (vol. 2, pp. 557-560), le Steipeler s’est exprimé comme suit devant Rav Lorenz, venu lui demander s’il pouvait témoigner contre un coreligionnaire dans une affaire de pédophilie : « Un juif qui commet à plusieurs reprises un acte grave...
En décidant de faire un dossier sur ISRAËL, TERRE DE SCANDALES, la rédaction du Mag’ s’est demandée : jusqu’où peut-on aller ? Peut-on tout dire ? À partir de quand l’information devient-elle diffamation ? Pour répondre − aidé de Chmouel Nisenkiern, avocat au barreau de Tel-Aviv – leMag’ s’est plongé dans la loi israélienne ‭‬חוק‭ ‬איסור‭ ‬לשון‭ ‬הרע‭(‬) de 1965 qui réprime ce délit.  Comment le législateur israélien en est-il venu à produire une loi sur le « lachon hara » ‭(‬חוק‭ ‬איסור‭ ‬לשון‭ ‬הרע) ? Tout a commencé dans les années 50, à la suite du procès Kastner, un ancien dirigeant...
Né en Suisse, où ses parents s’étaient réfugiés lors de la Seconde Guerre mondiale pour fuir l’occupation de la Belgique, Daniel Horowitz est revenu à Anvers où il a grandi au sein de la communauté juive anversoise. Après une longue carrière dans l’industrie diamantaire, il a émigré en Israël où il se consacre depuis à des activités diverses, dont l’écriture. Dans son blog, il publie régulièrement des articles autour de sujets d’actualité, dont certains sont repris dans Times of Israël. LeMag’ a voulu connaître son avis sur les scandales. leMag' : Peut-on dire qu’Israël est atteint plus que d’autres pays démocratiques par les scandales, les affaires ? Daniel Horowitz : Difficile de déterminer s’il y a...
La morale juive place la justice au premier rang des exigences de toute société humaine. Mais la route vers la transparence est semée d’obstacles. Très souvent, les victimes d’un scandale n’ont pas la force de faire valoir leurs droits.  Mais tout finit par se faire savoir : c’est ce qui arriva dans l’affaire du détournement des indemnités payées aux rescapés de la Shoah. En 2010, des enquêteurs...
Agir de manière malhonnête, en contradiction avec la morale, la déontologie, les usages, voilà en quoi consiste le scandale. Il a pour effet de produire l’indignation au sein de l’opinion publique et de heurter la conscience collective. Inéluctable car inhérent à la nature humaine, est-il cependant nécessairement négatif ou au contraire, produit-il un sursaut salutaire à la vie de la cité ? C’est ce que nous allons tenter de discerner tout au long de ce dossier. Des pays où jamais aucun scandale n’éclate, nul n’en connait. Aussi démocratie ne rime-t-telle pas forcément avec « probité candide ». Même les modèles libéraux les plus vertueux connaissent quelques dossiers embarrassants. Seul dans les régimes ‘’forts’’, voire tyranniques, personne...
En Israël, les affaires hélas ne manquent pas, qu’il s’agisse de dossiers alimentaires, politiques, immobiliers, de corruption ou autres. Bref, l’éventail des domaines touchés par les malversations, les détournements de fonds, les abus de biens sociaux ou le harcèlement est vaste. Bienvenue dans l’univers glauque du pouvoir et des grandes industries.
Scandales alimentaires, des affaires difficiles à avaler
Ces dernières décennies, Israël a connu plusieurs crises impliquant de grands groupes. En 1995, deux scandales éclaboussent l’industrie agroalimentaire. D’abord, la société Zoglobek, considérée comme le leader dans le secteur de la saucisse, est accusée de reconditionner la nuit en cachette des tonnes de viande périmée pour les recommercialiser. La firme nie tout mais les consommateurs la boycottent et les ventes de la marque chutent. Ensuite, l’usine Tnuva est soupçonnée d’ajouter de grandes quantités de...
Un souci financier passager ? Un projet à mettre en place ? Vous pouvez être amené à souhaiter retirer l’argent de votre caisse de retraite avant l’heure.

Et il est donc tout à fait possible de retirer le montant des cotisations effectuées par vous et votre employeur avant l’âge de la retraite (67 ans pour les hommes, 62 ans pour les femmes).

Cependant, le législateur israélien y a assorti une condition : sur la somme retirée, une taxe-amende de 35% sera prélevée.
Caisses de retraite, Bitoua’h Leumi, fonds de pension, cotisations : comment s’y retrouver dans ce labyrinthe administratif ?  Points à vérifier, pièges à éviter, conseils à suivre… Suivez le guide !

"S’ASSURER QUE SON EMPLOYEUR EST EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI"

Afin d’éviter la moindre déconvenue, il faut impérativement s’assurer que son employeur cotise bel et bien à une caisse de retraite. Il est de sa responsabilité de s’occuper de cette démarche.

Aline a ainsi travaillé plus de quatre ans dans une société avant de se rendre compte qu’elle ne cotisait pas !

« C’est en observant mes fiches de paie que je n’ai pas compris. Au bout de la quatrième année, j’ai vu une ligne de plus s’afficher… c’était pour la retraite ». Elle s’interroge sur ce rajout.

« J’ai appris à ce moment...

Bon à savoir

En Israël, l’âge de la retraite est de 67 ans pour les hommes et de 62 ans pour les femmes.

Les caisses de retraite vous sont en général proposées lors de votre premier emploi.

Si vous avez déjà une caisse de retraite, il faut l’indiquer à...

Restez connectés

3,340FansJ'aime
606SuiveursSuivre
104SuiveursSuivre