Accueil Dossiers Dossier Démocratie

Dossier Démocratie

DÉMOCRATIE ISRAÉLIENNE: Fonctionnement et dysfonctionnements Selon l’ONG autrichienne ‘The democracy ranking association’, Israël est la 24ème démocratie au monde sur 113 pays recensés par son classement annuel des démocraties dans le monde. Israël reste ainsi la « meilleure démocratie » de la région Afrique du Nord-Moyen-Orient. Un fait inattaquable. En tant que citoyens israéliens, nous sommes cependant parfois confrontés à des incohérences qui nous donnent le droit de nous interroger sur notre système politique. Quand la démocratie bégaye, pèche par excès ou fait du zèle. C’est le sujet de notre dossier.

Israël, seule démocratie du Moyen-Orient. Un titre pompeux dont se gargarisent à outrance les défenseurs du pays pour justifier telle action ou attitude du gouvernement tant ces dernières paraissent mièvres face aux exactions des dirigeants des pays voisins. La Nation israélienne est-elle vraiment la reine de la démocratie ? Réponse avec la nomination du très controversé Avigdor Lieberman au poste de ministre de la Défense. 

On pourrait reprocher beaucoup de choses au Premier ministre, Benyamin Netanyahou, mais ne pas reconnaître sa capacité de survie en milieu hostile serait un pur déni de la réalité quotidienne du monde politique en Israël.

Voilà un homme, attaqué de toutes parts, traqué par la justice pour des ‘dossiers encombrants’, fustigé par...

Depuis la première Knesset en 1949, 931 personnes ont siégé sur les bancs du parlement israélien dont 94 femmes. La plupart de ces élus sont restés anonymes mais leMag’ a choisi de vous présenter quelques anecdotes permettant de mieux connaitre, côté coulisses, ces hommes et femmes qui ont contribué, contribuent et contribueront à l'Histoire du pays.

"SABRAS" ATTITUDE :

1949 : 103 députés étaient nés en dehors d'israël

Actuellement : 22 députés ne sont pas des "sabras"

L'AMOUR EN POLITIQUE

13 députés étaient mariés à des filles de députés, dont l’ancien ministre des Finances, Avraham Shohat, marié à...

La Torah a-t-elle un avis sur la vie politique ? Et si oui, quel est-il ? C’est la question, peut-être surprenante que nous avons choisi de poser au rav Dynovisz, qui s’est longuement penché sur le sujet au travers de nombreuses conférences consacrées à ce thème qui pourrait sembler éloigné des considérations spirituelles, mais finalement pas tant que cela… 

Si l’on se réfère au régime idéal selon la Torah, quel serait-il selon vous ? Une démocratie, une théocratie, une royauté ?

Il est difficile de répondre à votre question, principalement parce que les mots utilisés font référence à des notions occidentales qui ne sont pas forcément applicables dans la loi juive. On ne peut pas comparer un roi juif avec le Roi Soleil ou un Tsar…

Pourtant la Torah parle énormément du système et de l’organisation de la vie du peuple…

C’est un sujet extrêmement vaste. Disons pour résumer, que parmi tous les systèmes qui...

Des centaines de lois ont été votées depuis que la Knesset existe, certaines essentielles pour les citoyens, d’autres moins importantes pour le grand public. Parmi elles, 16 sont qualifiées de ‘fondamentales’ car elles font usage de constitution,fixant les règles de base pour la vie du pays, le rôle des pouvoirs législatifs et judiciaires, de l’armée, du contrôleur de l’État, du Président et du gouvernement. Nous avons choisi d’exposer ici, plusieurs lois clés qui ont marqué l’histoire du pays et formé ainsi son identité juive et démocratique.

Attention, il ne faut pas confondre les lois fondamentales qui sont censées être à la base de la constitution future de l'État d'Israël et les lois clés que nous vous présentons.

15 septembre 1949: Loi sur le service militaire

La loi indique que le service militaire est obligatoire pour les hommes et les femmes entre 18 et 26 ans, d’une durée de...

L’État d’Israël est un état sans constitution, affichant fièrement son identité juive et son caractère démocratique. La réalité du terrain n’obligerait-t-elle pas Israël à redéfinir certains aspects de son système, au risque de pécher par excès ? Quelles sont les limites de la démocratie ? Comment Israël peut-il assurer son avenir face aux menaces extérieures et intérieures, tout en restant démocratique ? Ces dernières années, l’actualité et les faits divers ont mis au grand jour des questions essentielles sur l’identité de ce pays. Nous en avons choisies quelques-unes et demandé à un expert, le Dr Emmanuel Navon, Professeur de sciences politiques, de nous éclairer sur ces dilemmes de l’État d’Israël.

Un système électoral soumis au jeu des partis

À chaque élection, on constate qu’aucun gouvernement ne va véritablement jusqu’au bout de son mandat, que les petits partis peuvent faire tomber une...

Restez connectés

3,340FansJ'aime
606SuiveursSuivre
104SuiveursSuivre