Comment les immigrants de langue française appréhendent-ils le marché du travail ? S’y sont-ils intégrés ? Quelles sont leurs principales difficultés? Comment booster leur embauche ? Autant de questions que nous avons voulu poser aux responsables d’associations, coordinateurs d’alyah et autres personnes impliquées dans l’intégration professionnelle des olim ‘hadashim.

Depuis 2008, l’Antenne emploi Israël-France fonctionne sous la responsabilité de l’association AMI (Alyah et Meilleure Intégration). Fonctionnant comme une agence de placement, elle place entre huit à dix personnes chaque mois. « Le dénominateur commun des offres d’emploi qui nous parviennent est la nécessité de parler le français, en plus des qualifications spécifiques liées au poste. Mais pas...br>
Profiter de la fameuse ‘mivsta’ promo mais ne pas se faire avoir. Acheter 8 rouleaux de sopalin c’est bien, 4 bouteilles de Ketchup bonjour les dégâts !

Mettre un pull-over en hiver peut faire gagner quelques centaines de shekels sur la facture d’électricité. Qui a dit qu’il fallait jeter le pull tricoté par tata Ginette ? Dans le même genre : ETEINDRE LA LUMIERE ! (dans la pièce où l’on ne se trouve pas).

Acheter vintage. C’est tendance. De nombreuses boutiques ‘yad chnia’ (seconde main) offrent...

Raanana

Cette ville située au nord-est de Tel Aviv, dans le sud de la plaine du Sharon, compte prés de 80 000 habitants, dont de nombreux nouveaux immigrants originaires de pays anglophones ou de France. Le marché immobilier à Raanana est en développement constant. La plupart de ses habitants sont attirés par sa qualité de vie.

Les écoles de bon niveau et son conservatoire en font une ville accueillante pour les enfants, donc pour les familles. Les jeunes aussi n’hésitent pas à acheter dans cette ville, sachant qu’ils peuvent y trouver des...

Au cours des dernières années, l'immobilier mondial a connu des hauts et des bas, mais en Israël et particulièrement à Jérusalem, on ne connait pas les bas. Par contre des changements non négligeables se sont produits.

Des changements de mentalité. En effet, en 2005 la population du pays frisait les 7 millions d'habitants or le dernier recensement compte 8.371.953 habitants soit près de 20% d’habitants en plus. Parmi ces 20%, presque un quart sont de nouveaux immigrants.

Israël regroupe aujourd’hui 37% des...

Malgré le chic, la culture et l'excellence de la cuisine française, touristes et immigrants de l’Hexagone souffrent d'une image négative auprès des Israéliens. Comme avec chaque vague d’alyah, ces derniers aiment mettre des étiquettes sur les nouveaux venus. Les Français n’échappent pas à la règle.
Arrogants, riches, incontrôlables, fraudeurs, buveurs, radins, infréquentables, chahuteurs et crâneurs, voilà quelques-uns des stigmates attribués aux Français en Israël. Des qualificatifs peu glorieux. Et ce n’est pas tout. Selon les nationaux, les Français seraient aussi responsables de l’augmentation des prix de l’immobilier, quand beaucoup de jeunes couples n’arrivent pas à accéder à la propriété. Aussi les Israéliens ne les accueillent-ils pas toujours à bras ouverts.

Netanya

Fondée à la fin des années 1920, Netanya est une ville côtière située au centre du pays. Etablie sur des falaises, au nord de Tel-Aviv, c’est l’une des plus grandes villes d’Israël.

Lieu de prédilection des touristes et olim de France, cette métropole multiculturelle est la ville d’intégration francophone par excellence (plus d’un tiers de la population parle le français). Ses parcs, ses plages de sable blanc, ses hôtels et sa longue promenade où fleurissent cafés, restaurants et galeries marchandes, sont les signes d’une industrie touristique en plein essor. Cette ‘riviera’ israélienne se démarque par ses nombreux centres culturels.

Galeries d’art et  Musées foisonnent dans cette région de...

En France, vu le nombre limité d’écoles juives, une grande diversité d’enfants se retrouvent au sein d’un même établissement. Les écoles ‘juives’ étant beaucoup plus nombreuses en Israël, elles peuvent se permettre le luxe d’offrir un très (trop ?) large éventail de courants et de styles différents. Les familles francophones...

Herzliya

Fondée dans les années 1920 et baptisée ainsi en l’honneur du fondateur du sionisme, Théodore Herzl, Herzliya est l’une des villes les plus importantes de la côte Méditerranéenne. Avec son magnifique port de plaisance et sa Silicon Valley dans laquelle les start-up éclosent, cette ville, située au nord de Tel-Aviv, attire les élites de la société israélienne.

De plus en plus de Français et d’Américains investissent dans cette ville où l’immobilier a pris un essor sans précédent. Ses plages de sable blanc considérées comme les plus belles du pays, ses hôtels de...

67 ans et une population dix fois plus importante qu’en 1948 ! Selon le dernier recensement, notre population nationale atteint aujourd’hui 8.345.000 habitants, soit presque autant que celle de New York avec ses 8.347.000 habitants.







Et non seulement le nombre de foyers augmente de façon consi- dérable (en moyenne 43.000 nouveaux foyers par an), mais l’écart avec le nombre de logements disponibles est de plus en plus marqué, bien qu’en 2014, les constructions neuves se soient accrues. C’est ainsi que depuis de nombreuses années, nous devons faire face à une pénurie récurrente d’habitations. Notons qu’en 2013, on comptait déjà un manque de 115.000 logements par rapport à la demande interne (2.526.000 foyers pour 2.411.000 logements existants).
Etape touristique incontournable d’Israël, Eilat n’occupe pourtant plus la première place sur le podium des destinations convoitées par les touristes, au grand dam des responsables touristiques israéliens qui tentent de sortir des lapins de leurs chapeaux. Produiront-ils l’effet escompté ?

Parmi les arguments discrètement avancés pour expliquer la baisse du tourisme à Eilat, figure notamment son incapacité à s’adapter aux standards toujours plus élevés du marché touristique international actuel rivalisant de créativité pour attirer le client.

Ayant longtemps capitalisé sur ses...