Citons, parmi les plus connues d’entre elles :

L’American Jewish Committee (AJC), fondé en 1906, est un peu l’équivalent de l’actuel CRIF en France et veut représenter l’ensemble du judaïsme américain. L’American Jewish Joint Distribution Committee, créé en 1914. Cet organisme se fera connaître en Europe pendant et après la Seconde Guerre mondiale sous le nom de « Joint ». Il se spécialise dans l’aide aux communautés en danger.

L’American Jewish Congress, organisation rivale de l’AJC, fondé et longtemps dirigé par le rabbin Stephen S. Wise, a noué des liens étroits avec les mouvements de défense des Noirs, telle la NAACP et se démarque de l’AJC en soutenant le mouvement sioniste.

L’United Jewish Appeal ou Appel Unifié Juif, créé en 1939, fédère plusieurs associations caritatives juives. En 1999, c’est l’UJC (« United Jewish Communities ») qui lui succède, avant de se renommer lui-même, en 2009, JFNA (Jewish Federations of North America)

L’AIPAC (« America Israel Public Affairs Committee ») organise quant à lui le soutien à Israël.