Poids lourd de l’innovation mondiale depuis plus de cinquante ans, Israël jouit d’une culture entrepreneuriale unique et d’une densité exceptionnelle de startups et d’investisseurs, sur un territoire si petit… Cybersécurité, informa- tique, logiciels, fintech, santé, agriculture, industries mécaniques de pointe : les technologies israéliennes se déploient dans tous les domaines. Grâce à l’armée, formidable catalyseur d’in- novations, aux universités parmi les plus renommées au monde comme le Technion ou l’Institut Weizmann, et à trois générations d’entrepreneurs et d’investisseurs, l’écosystème d’innovation israélien dispose d’une pro- fondeur unique, comparable à celle de la Silicon Valley. Retour en chiffres sur un phénomène inégalé.

La messagerie instantanée, qui a révolutionné la manière de communiquer sur Internet, a été inventée par Mirabilis et cédée en 1998 à AOL pour 407 millions de dollars.

En 2015, les Chinois ont investi 2,7 milliards d’euros dans le pays, dont au moins 500 millions en investissements directs dans les startups, sans passer par des fonds locaux.

La technologie de la clé USB vient de la startup M-Systems. 

Selon l’Israel Central Bureau of Statistics, 270 centres de R & D pour des sociétés étrangères sont implantés sur ce petit bout de terre.

TOUS LES GÉANTS DE LA TECH SONT PRÉSENTS EN ISRAËL

1,15 MILLIARD DE DOLLARS
Vente de Waze à Google en 2013. Waze, l’outil de navigation de Google, est israélien.

LE POIDS DES DÉPENSES ALLOUÉES À LA RECHERCHE ET AU DÉVELOPPEMENT PAR PAYS, SELON L’UNESCO.

“LES ISRAÉLIENS ONT L’INNOVATION DANS LE SANG, PARCE QUE LE PAYS EST LUI-MÊME UNE STARTUP” aime répéter Yossi Vardi, le président du DLD et ambassadeur de la high-tech israélienne.