La politique de l’autruche (chiffres)

29
« Le cabinet a décidé de ne pas décider » titrait un grand quotidien en janvier dernier, suite à une énième réunion du cabinet censée statuer sur l’autorisation accordée à 160 épiceries d’ouvrir le Shabbat à Tel-Aviv. En coulisse, un membre du gouvernement se gaussait doucement de voir les ministres se refiler cette ‘patate chaude’ que personne ne veut garder dans les mains.

Se retranchant derrière sa mollesse et son incapacité à affronter les grandes questions qui animent sa société, le Gouvernement a une fois encore préféré ne pas trancher. Une attitude parfaitement reflétée dans une étude réalisée par la Knesset en 2014 sur 25 des plus grandes villes d’Israël et 10 conseils régionaux. Chiffres à l appui.

-92% des villes ont adopté des règlements administratifs concernant le Shabbat, mais 80% des conseils régionaux ne l’ont pas fait.

-64% des lois locales ont été rédigées avant les années 70 et interdisent à...

Pour lire la suite de cet article et accéder à toutes nos DOSSIERS & ENQUÊTES, vous devez être abonné à une de nos OFFRES :

►►► OFFRE INTÉGRALE or ►►► OFFRE NUMÉRIQUE à partir de 9,90 ₪
ou Connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous n'êtes pas convaincu? ALORS LISEZ CET ARTICLE