►►► DES CHIFFRES POUR LE DIRE

Dès sa création en 1948, Israël a dû faire face à des milliers d’attaques terroristes. Jets de cocktails Molotov (sur les forces de sécurité israéliennes et civils), attentats-suicides, attaques au couteau, attaques à la voiture bélier, détournements d'avions civils, prises d'otages, fusillades…

Dès sa création en 1948, Israël a dû faire face à des milliers d’attaques terroristes. Jets de cocktails Molotov (sur les forces de sécurité israéliennes et civils), attentats-suicides, attaques au couteau, attaques à la voiture bélier, détournements d’avions civils, prises d’otages, fusillades, explosions d’engins artisanaux, tirs de roquettes et de mortiers… Pour l’État hébreu qui a connu sept guerres et deux Intifada en 70 ans d’existence, la menace terroriste fait malheureusement partie du quotidien. Tous ces actes ont été revendiqués par l’OLP ou FPLP, le ‘hamas, le djihad islamique, le fata’h ou encore par la brigade des martyrs d’Al Aqsa, dans le but de semer la terreur parmi la population israélienne et saper le moral général. Retour en chiffres sur une triste réalité avec laquelle tout Israélien doit apprendre à vivre…

 

NOMBRE TOTAL DE VICTIMES DES ATTAQUES TERRORISTES DE 1948 À 2018 :
3705 MORTS
DONT
222 ENFANTS

14 736 BLESSÉS
DONT
240 ENFANTS

DEPUIS SEPTEMBRE 2015, LES FORCES DE SÉCURITÉ ISRAÉLIENNES ONT ENREGISTRÉ :

 

CHIFFRES 2017

300 

Bornes anti-bélier protègent aujourd’hui les stations de bus et de tramway à Jérusalem.

 

3617 

Palestiniens ont été arrêtés par les forces de sécurité israéliennes.

 

42 Ateliers d’armes illégalesont été fermés.

35 Projectiles ont été tirés depuis la bande de Gaza sur l’État hébreu, selon l’IDF.

455 Armes illégales ont été saisies en Cisjordanie.

40 MILLIONS D’EUROS

Rappelons que Paris avait annoncé, le 20 novembre 2017, avoir débloqué la somme de 8 millions d’euros pour payer les salaires à Ramallah.Aide qui faisait partie d’une enveloppe plus large apportée par la France à l’Autorité palestinienne s’élevant à 40 millions d’euros !No comment …

20 000

Familles reçoivent des paiements mensuels, des véritables salaires fixes, et 375 familles bénéficient d’une aide spéciale.

Les salaires versés par l’Autorité palestinienne aux terroristes incarcérés et libérés, ainsi qu’aux familles des Palestiniens tués en « martyrs », ou blessés au cours des attentats se sont élevés à 552 millions de shekels.

  • 219 Jets de cocktails Molotov.
  • 2 Attaques au couteau.
  • 4 Attaques à l’arme automatique.
  • 12 Jets de bombes artisanales.

400 Le Shin Bet a déclaré avoir découvert et déjoué 400 attentats terroristes qui se préparaient en Cisjordanie,

DONT

13 attentats-suicides                                                               tentatives d’enlèvement.

Les dépenses pour soutenir et encourager les actes de terreur représentaient dans le budget de l’Autorité palestinienne plus de 1, 240 milliard de shekels, somme qui représente 49,6% de l’aide étrangère obtenue par l’Autorité palestinienne !

Attaques de « loups solitaires » que le Shin Bet a empêchées.(Les tentatives d’attaques de « loups solitaires » désignent les personnes arrêtées ou averties par le Shin Bet avant de commettre des attaques).

 

 

ISRAËL EST CONFRONTÉ DEPUIS DES DÉCENNIES À UNE MENACE MULTIFORME ET DIFFUSE. LE PAYS A CONNU UNE SÉRIE D’ATTAQUES TERRORISTES, DONT LE MODE OPÉRATOIRE N’A CESSÉ D’ÉVOLUER. L’ANTITERRORISME ISRAÉLIEN A DÛ S’ADAPTER EN PERMANENCE EN ADOPTANT UNE APPROCHE FONDÉE SUR L’ANTICIPATION ET LA RAPIDITÉ D’INTERVENTION »,

décrypte David Khalfa, chercheur associé de l’Institut prospective et sécurité en Europe.

 

CHIFFRES 2018

219 Cellules terroristes du Hamas ont été arrêtées par le Shin Bet en Judée Samarie.

 

480 Attaques terroristes palestiniennes ont été déjouées par le Shin Bet au cours de l’année écoulée.

30 ANS Désormais, depuis le 15 juin 2016, les individus condamnés pour actes terroristes pourront recevoir des peines allant jusqu’à 30 ans de prison. Ceux jugés coupables d’avoir aidé des terroristes seront passibles de 5 ans de prison, et un individu ayant eu connaissance d’une attaque imminente mais n’ayant rien fait pour l’empêcher pourra être condamné jusqu’à 3 ans de prison. Toute personne se déclarant en public, liée à une organisation terroriste sera également passible de 3 ans de prison.

DÉFINITION LÉGALE DU TERRORISME

L’Ordonnance de prévention du terrorisme, ou Ordonnance 33 a été adoptée le 23 septembre 1948. Elle autorise le gouvernement israélien à qualifier d’organisations terroristes, des groupes d’individus prenant part à des actions visant à « tuer, blesser ou menacer » mais aussi à celles qui apportent leur concours en faisant « de la propagande et collectant des fonds ».Elle concerne à la fois les terroristes arabes, mais aussi les extrémistes juifs. Cette ordonnance a dû être amendée en 1980, 1986 et 1993, afin d’étendre la définition du terrorisme et identifier de nouveaux acteurs. En 2005, le gouvernement a adopté une loi sur le financement du terrorisme Prohibition of Terror Financing Law. Il s’agit d’un texte de 54 articles adopté à la suite de la Convention internationale pour la suppression du terrorisme. La loi a été amendée pour la dernière fois en 2014. Elle reprend la définition du terrorisme de l’Ordonnance 33 et donne aussi pouvoir à un comité ministériel pour ajouter à la liste de ces organisations celles déclarées terroristes par les Conseil de sécurité de l’ONU ou par d’autres États.

AIDE AUX FAMILLES DES VICTIMES

Depuis 2003, Shurat HaDin, un centre de droit israélien créé par l’avocate Nitsana Darshan-Leitner (organisation à but non-lucratif), s’est fixé pour objectif de mettre en liquidation les organisations terroristes et ceux qui les soutiennent. Depuis sa création, plus de 200 millions de dollars ont été reversés aux familles des victimes du terrorisme. Ce centre a pu geler un montant à hauteur de 600 millions de dollars d’actifs appartenant à des organisations terroristes ou à des états qui parrainent le terrorisme. En 2016, Nitsana Darshan-Leitner a remporté 655 millions de dollars de la part de l’Autorité palestinienne et de l’OLP au nom de 11 familles américaines, dont les proches ont été tués ou blessés lors d’attentats commis en Israël.

85 % Selon les estimations, les forces de sécurité sont capables de prévenir 85 % des attentats-suicides, grâce aux espions arabes payés par Israël.

6 DÉCEMBRE 2017

L’annonce du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le 6 décembre dernier, a provoqué la colère des Palestiniens :

NOMBRE D’ATTAQUES TERRORISTES RÉPERTORIÉES À JÉRUSALEM

NOMBRE D’ATTAQUES SIGNALÉES DEPUIS LA BANDE DE GAZA

19 roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis la bande de Gaza au mois de décembre.

80 % Des attaques ont été déjouées grâce à la vigilance de la population qui n’hésite pas à prévenir la police à la moindre suspicion.