Suite à l’hommage douteux d’Emmanuel Macron à l’action militaire du maréchal Pétain, hommage ayant suscité plusieurs réactions – à juste titre – indignées, le Musée de l’Armée, installé dans l’Hôtel des Invalides, a décidé d’exposer des objets ayant appartenu au maréchal antijuif. Le fait a été dévoilé dans un encart du Canard enchaîné, dans son édition du mercredi du 14 novembre : « Outre son bâton de maréchal, les vitrines accueillent un képi, une vareuse et une partie des décorations de l’ancien chef de la France de Vichy. Ces objets ont été confisqués en 1944 et remis au musée en 1949 ».

« Plusieurs historiens s’étonnent de voir ces douteuses reliques glorifiées aux Invalides, où elles sont exhibées sans aucune précaution historique, et non pas cantonnées aux réserves », surenchérit le journal satirique. Et de conclure, au nom d’un spécialiste de la Première guerre mondiale : « C’est un peu comme si les Allemands exposaient la moustache d’Hitler »… No comment !