Stop à ces petites habitudes qui nuisent à votre santé

114


Ne pas boire assez d’eau

Rester hydraté est fondamental pour le bon fonctionnement de tout notre organisme. Boire de l’eau (au moins 1,5 L par jour) est indispensable pour rester en forme. Et, si nous faisons l’impasse sur cette bonne habitude quotidienne, nous nous exposons à de graves problèmes de santé! Une mauvaise hydratation peut provoquer maux de tête ou migraines, le cerveau et les yeux ne recevant pas suffisamment d’eau. D’autres pathologies, plus graves peuvent toucher les reins, mais aussi les intestins et la circulation sanguine.
À noter que si vous êtes sujet aux infections urinaires, il faudra boire d’autant plus et surtout en été car vous transpirez davantage : vous urinez moins et les bactéries sont moins bien éliminées.

 

Dormir sur le ventre

C’est la pire position pour votre colonne vertébrale : à trop dormir sur le ventre, on se garantit à plus ou moins long terme des douleurs lombaires et de la nuque, et de fortes migraines car la torsion des vertèbres cervicales inverse la courbure normale et force la rotation des vertèbres. Maintenir cette position chaque nuit peut même entraîner une arthrose prématurée.
L’idéal pour respecter l’alignement normal de la colonne vertébrale ? Au mieux dormez sur le dos, sinon sur le côté.

 

resaler tous ses plats

C’est bien connu, le sel rehausse la saveur des plats ! Cependant, consommé en grande quantité, le sel est bel et bien nocif pour la santé. Il fait perdre l’élasticité des tissus internes, ce qui peut causer de l’hypertension artérielle voire des accidents cardio-vasculaires. Il provoque également de la rétention d’eau aggravant l’apparition de cellulite et accélérant le vieillissement de la peau. Évitez donc de laisser la salière sur la table et de trop saler vos plats !

N.B : L’OMS conseille de ne pas dépasser la dose de 5 g de sel par jour.

 

Manger devant son écran

Au travail, on consacre de moins en moins de temps à la pause déjeuner. On mange sur le pouce, parfois en continuant à travailler, en faisant plusieurs choses en même temps. Conséquence : on fait moins attention à ce que l’on mange et le cerveau ne sait donc plus quand envoyer l’ordre de s’arrêter de manger. La sensation de satiété est alors inhibée ! Gare à la prise de poids …

 

Se ronger les ongles

L’onychophagie, attitude compulsive liée au stress consistant à se ronger les ongles, peut provoquer des microlésions cutanées pouvant entrainer des infections locales. Les ongles étant l’environnement idéal pour que les bactéries se développent et prolifèrent, ces bactéries se logent facilement dans la bouche et dans le reste de l’organisme, où elles commencent à attaquer et à créer des infections.

Autre conséquence : se ronger les ongles peut abîmer les dents et les gencives.

 

Faire la grasse mat’ le weekend

Nous avons tous tendance à faire des grosses nuits le samedi (et/ou le dimanche pour les chanceux) pour compenser une semaine fatigante et récupérer les heures de sommeil perdues.

Attention ! Selon une récente étude menée par le Dr Oluwaseun Akinseye de l’hôpital de Mount Sinai à New York, dormir trop longtemps augmenterait le risque d’AVC, surtout pour les gens souffrant d’une haute pression sanguine. Autre souci : cette pratique perturbe le rythme naturel. Garder tous les jours les mêmes heures de sommeil permet au corps de conserver une cadence veille-sommeil stable.

Alors trop fatigué pour aborder efficacement l’après-midi ? Optez pour une petite sieste de 15/20 minutes max qui pourra vous booster.

 

Se baigner avec ses lentilles de contact

À la piscine, dans une rivière ou à la mer… l’appel de l’eau est tentant. Malheureusement pour les adeptes des lentilles de contact, il est fortement déconseillé de piquer une tête avec. En effet, outre le risque de perdre ses lentilles, le contact entre l’eau et les lentilles peut être nuisible car ces dernières agissent comme une éponge et absorbent microbes et bactéries présents dans l’eau, créant ainsi des irritations, mais aussi parfois des parasites responsables d’infections oculaires qui peuvent entraîner des complications ophtalmologiques.

Notez par ailleurs que l’eau chlorée durcit légèrement les lentilles qui sont donc plus difficiles à enlever et l’addition du sable et de l’eau de mer peut créer une irritation des yeux, voir une altération des lentilles !

 

Lire aux toilettes

Là où le « roi » croit aller seul, les chercheurs l’accompagnent. Selon une enquête menée en 2009 par le chercheur israélien Ron Shaul sur les dangers pour la santé de la lecture aux toilettes, la position assise sur « le trône » exercerait une pression sur nos vaisseaux sanguins et sur les tissus de l’intestin, favorisant la survenue d’hémorroïdes, la lecture ayant tendance à augmenter (encore) le temps passé sur nos toilettes… Pire, si c’est votre Iphone ou votre tablette que vous lisez : ils risqueraient fortement d’hériter des nombreuses bactéries qui se promènent dans cet environnement !