Relativement détachée des conflits qui secouent l’état d’Israël, Tel Aviv est surnommée la « bulle » pour son ambiance paisible et tolérante. Capitale économique du pays, ville dynamique par excellence, la ‘ville sans interruption’ compte plus de 400.000 habitants. Premier centre de recherche dans le domaine des hautes technologies, berceau de prestigieux centres universitaires mondialement reconnus, Tel Aviv est également le siège de nombreuses ambassades étrangères mais aussi celui des plus grandes banques du pays. Centre culturel reconnu, capitale de la mode à l’échelle nationale, la ‘ville blanche’ est devenue en moins d’un siècle le centre de la culture israélienne moderne par ses nombreux journaux, ses grands théâtres, ses musées, son Auditorium (maison de l’Orchestre Philharmonique d’Israël) etc… Avec ses quatre gares ferroviaires, sa gare routière qui est la deuxième plus grande gare au monde, son système de vélos en libre service, son métro qui devrait être opérationnel d’ici deux à trois ans et ses deux aéroports, Tel Aviv  concentre les principales infrastructures du pays. Siège de la bourse nationale et ville touristique célèbre de par ses nombreuses plages de sable fin et ses luxueux hôtels, la ‘ville qui ne dort jamais’ attire encore et toujours une population jeune et dynamique intéressée  par son PIB/habitant 20% supérieur à la moyenne nationale bien qu’ayant été élue la ‘ville la plus chère des Proche et Moyen-Orient’.

Sarona

Collectivité territoriale construite dans la seconde moitié du XIXème siècle par des Templiers allemands, cette colonie agricole, située au cœur de Tel Aviv et au nord-est de Yafo, est devenue en moins d’un siècle l’une des premières colonies juives du pays grâce à  ses nombreuses infrastructures. En 1948, le haut quartier des forces israéliennes reprend cette section de la ville, la renomme ‘Kirya’ et la transforme en quartier résidentiel  abritant les bâtiments du ministère de la Défense, d’autres constructions militaires  mais surtout des bâtiments au charme pittoresque qui reflètent l’Histoire de la création de la région, dont prés d’une vingtaine inscrits au Patrimoine historique. Au cours des quinze dernières années, de nombreux investisseurs ont su deviner le potentiel de ce quartier dont Mr Azrieli, fondateur de l’un des plus grands centres commerciaux et financiers d’Israël. Sarona, toujours en pleine construction est devenue une grande zone piétonne aux maisons pastorales rénovées et aux grandes tours modernes, longée par une allée piétonne où fleurissent cafés, restaurants et boutiques prés d’un marché culinaire urbain où se trouve le meilleur de la gastronomie israélienne et internationale, le tout entouré de jardins publics et d’aires de jeux.

Front  de Mer

C’est le quartier le plus prisé de Tel Aviv, notamment en saison estivale, de par ses belles plages de sable blanc superbement aménagées et sa longue Promenade ourlée de restaurants, de bar à jus et de kiosques vendant des glaces. Nommé le ‘carré d’or’, ce quartier est composé par les rues Gordon et Frishman et leurs célèbres ‘hof’ (plages), ainsi que par de jolies rues commerçantes dont celles de Ben Yehuda ou Ibn Gavirol, qui sont les plus connues. Le front de mer se caractérise par ses élégantes tours dotées de terrasses où la vue est époustouflante, ses belles constructions qui attirent de nombreux investisseurs mais surtout par ses nombreux hôtels 5 étoiles, bordés de cafés, de restaurants et de boutiques de luxe.

tableau-tlv

Ramat Hachayal

Situé au nord-est de la ville, ce quartier, créé en 1949 et anciennement nommé ‘shikun shanghaï’, est surnomme le ‘quartier des Affaires’, étant l’un des premiers centres de haute technologie de Tel Aviv. Parmi les entreprises situées sur ses axes principaux, on retrouve notamment des grandes sociétés telles que IBM, Gamatronic ou Comverse. Avoisinant le Parc HaYarkon, proche des meilleures écoles du pays et doté du plus grand centre médical privé en Israël, ce quartier résidentiel attire une population aisée, jeune et dynamique dans ses luxueuses tours d’habitation. Pour répondre aux besoins de ses résidents et des clients d’affaires, le quartier s’est rempli de cafés, de restaurants gastronomiques, de bars et d’espaces commerciaux.

Tel Barouch

Situé en front de mer, proche de l’aéroport de Sdé dov au nord de Tel Aviv, ce quartier récent, calme et résidentiel est doté d’une des plus belles plages et d’une promenade qui le relie au port de la ville et au pont Yarkon.

Construit pour des familles aisées avec enfants, ce quartier prospère est organisé en maisons jumelées ou en petits immeubles et regorge de cafés, de jolies boutiques, d’aires de jeux, d’espaces verts et d’écoles de premier ordre. Afin de préserver la sérénité  du quartier, les transports en commun n’ont aucune voie d’accès dans ses rues…Pour toutes ces raisons, les prix de l’immobilier à Tel Baroukh sont assez élevés.

tableau-tlv2