Un rapport accablant publié par l’Institut Shoresh pour la recherche socioéconomique, fait état d’un niveau scolaire lamentable en mathématiques, sciences et lecture, en primaire et en secondaire. Le score moyen de réussite pour les élèves israéliens de primaire était parmi le plus bas des 25 pays de l’OCDE. Le score moyen pour les élèves israéliens est de 291, tandis que la moyenne du Japon, se plaçant à la tête du classement, est de 369 !

Selon le président et fondateur de l’Institut Shoresh, le Professeur Dan Ben-David, « la capacité future de ces enfants à atteindre les compétences nécessaires pour se faire une place dans l’économie mondiale, au regard de sa compétitivité, est profondément altérée par le faible niveau d’éducation qu’ils reçoivent aujourd’hui ». Le principal responsable visé serait l’État. Dans le classement des dépenses publiques par élève par rapport au PIB par habitant, Israël se classe tout à la fin avec seulement 10,9%, sachant que le taux le plus élevé est de 41,5% !